mardi 30 septembre 2014

Adieu le défi look

Monsieur, Madame bonjour.

Je vous espère en forme et plein d'enthousiasme. Je ne publie pas souvent en ce moment faute de temps. Je suis sur de nouveaux projets. Je suis désolée de ne pas suivre vos blogs comme je le souhaiterai mais je sais que vous allez bien et c'est cela qui m'importe le plus.

Hier soir grande nouvelle, nous avons eu la chance d'être contactées par un autre blog qui organise aussi des défis look depuis 3 ans. Celui auquel je participe existe depuis 15 mois et certain membres de l'autre blog "défi look" nous laissaient des commentaire lors de nos publications. Mais voilà aujourd'hui, ces mêmes personnes nous demandent de changer le nom de notre événement look. Il faut les comprendre maintenant ils font un partenariat avec des grandes marques et comble de l'ironie pour le moins de septembre nous avons eu la même inspiration: "Woorking Girl".

Nous allons donc changer de nom et vous allez être mis à contribution. En effet, nous allons vous demander de voter pour le nom qui vous attire le plus.

Maintenant place au défi: Je suis en mode Woorking Girl.

Debout très tôt ce matin, pas de sèche cheveux et la tête dans les chaussettes mais comme je me suis engagée je publie. J'ai deux jours de retard mille pardons, mais faute de temps et de photographe je n'ai pas eu la possibilité de m'y prendre dans les temps. 

Vous vous douté que les photos sont de Gribouillie 

C'est la tenue que je porte aujourd'hui. Je l'aime beaucoup. 




Robe Morgan
Veste: Friperie 
Chaussure: Hall aux chaussures
Sac: Prêt de Gribouillie

Bonne journée à tous.

vendredi 19 septembre 2014

Défi positif jour 3

Bonsoir à tous,

Enfin vendredi, la fin de la semaine. Le week-end est là et le soleil aussi alors j'ai le sourire.
To day, j'ai couru dans tous les sens surtout le matin. Je suis d'abord allée à Créteil puis direction Champigny pour ensuite me diriger vers Villiers-sur-Marne et enfin finir sur Alfortville pour rentrer chez moi
Merci à Marie France de m avoir nommée et à  Fannyduweb de l'avoir initié.

Le principe est simple:Pendant 3 jours d’affilée, citez 3 choses positives réalisées dans votre journée. Nominez 3 personnes à chaque fois (différentes) à qui vous proposez de faire la même chose, afin de bosser leur positif!
Et diffusez-le sur les réseaux sociaux habituels.
 
Ce jour vendredi 19 septembre 2014:
-  J'ai dit des vérités cela m'a fait du bien
- J'ai pris mon temps pour faire ce que j'avais à faire 
- Je suis seule pour un cour instant à l'appartement 
- Bonus mon mal de tête est parti.
 
J'ai enfin vu l’ophtalmologiste, c'est partie pour un changement de lunette et de verre. J'ai été reçue avec une heure de retard, ils ont voulu me faire une échographie des yeux (test ultra son car .... ???) J'ai refusé. Pour finir allégée de 80euros. J'ai jamais payé aussi cher pour une consultation chez un ophtalmologiste. La grande question est la suivante vais -je être remboursée par ma mutuelle? Je ne retournerai jamais dans ce cabinet (ne jamais dire jamais sauf urgence).
 
Les nominé-e-s sont:
 
Bon week-end

jeudi 18 septembre 2014

Deuxième jour pour le défi Possitif

Bonsoir à tous,


Une journée écrasante, fatiguant et énervante. j'ai passé plus de temps à attendre des moyens de locomotion qu'à travailler et avec cette chaleur j'aime autant vous dire que travailler avec les jeunes ne fut pas simple.

Autant vous dire que je me suis triturée la tête pour trouver du positif.
Merci à Marie France de m avoir nommée et à  Fannyduweb de l'avoir initié.

Le principe est simple:Pendant 3 jours d’affilée, citez 3 choses positives réalisées dans votre journée. Nominez 3 personnes à chaque fois (différentes) à qui vous proposez de faire la même chose, afin de bosser leur positif!
Et diffusez-le sur les réseaux sociaux habituels.

Ce jour jeudi 18 septembre 2014, mes joies de la journée sont:
- D'avoir trouvé le temps de manger
- D'avoir constaté la présence du soleil (il existe encore celui là) J'ai cru qu'il était en voie de disparition
- D'avoir réussi à faire comprendre à 40 jeunes de 6ème les missions du délégué. 

Journée énergique, je suis arrivée chez moi et je suis allée  directement à la douche. Un mal de tête depuis 2h00 ce matin impossible de dormir et il ne veux pas partir (le méchant) Mais malgré tout j'ai tenue bon alors je suis fière de moi.
Ce soir j'espère dormir du sommeil du juste.



Bonne soirée et à bientôt 

Les nominées sont :


mercredi 17 septembre 2014

Mes 3 bonheurs de ma journée

Bonsoir à tous et toutes,

Je commence le défi spécial blogueuse. Ce jour, mercredi 17 septembre 2014:
- Le défi positif spécial blogueuse de Fanny du Blog se reconnecter.org!

Mes trois sourires de la journée:
- J'ai commencé ma journée un peu plus tard ce matin
- J'ai avancé sur un projet personnel
- J'ai rendez-vous avec une amie ce soir.

Pour mes tendres ami-e-s du blog et si vous souhaitez participer, je nomme:

Gribouillie


Un orgue perché


Bonjour,

Aujourd’hui, je vais vous compter mes petits oiseaux des iles, l’histoire d'un des orgues de la Cathédrale de Strasbourg. Je vais essayer de faire court malgré les histoires obscures qui entoure ces instruments.

Ces pauvres orgues ont subis les turpitudes du monde. Ils ont du se conformer aux désirs des puissants, aux influences musicales, politiques et esthétiques. En sommes ils n’ont pas eu une vie facile.




L’orgue de la cathédrale est bien mis en valeur celui-ci est accroché en nid d’hirondelle. Mon regard dans la cathédrale fut immédiatement attiré par cet instrument dont le décor est bleu, vert, rouge et or. Sa présence dans la cathédrale fut attestée dès 1260.
Cet objet magnifique a subit de nombreuses manipulations. Il est passé entre les mains de :
  • Friedrich Krebs d'Ansbach qui réalisa l'essentiel de la boiserie en 1491
  • Hans Süss de Cologne en 1511,
  • Sigmund Peistle de Fribourg-en-Brisgau en 1564,
  • Anton Neuknecht en 1608
  • Matthias Tretzscher en 1658-60
  • Puis entièrement reconstruite par Andreas Silbermann de 1713 à 1716
Il faut savoir que l’orgue fut démonté en 1908 et réquisitionné en 1917 pour ses parties métalliques. En 1981 Alfred Kern de Strasbourg construit un orgue nef sur les bases de l’ancien du ce fait nous ne pouvons plus le qualifier d’instrument historique. Il constitue un ensemble à l'esthétique de Silbermann, au XVIIIè siècle, synthèse totale des styles baroques français et allemand.

Heureuse journée ensoleillé. 

dimanche 14 septembre 2014

Cathédrale de Strasbourg



Bonjour mes hirondelles du printemps.

Joyau de l'époque gothique médiéval, Notre-Dame de Strasbourg. Sa flèche unique caractéristique, culmine à 142 mètres du sol et cela en a fait pendant des siècles le monument chrétien le plus haut du monde.
Elle fut construite entre 1180 et  1439 sur les fondations romanes datant de 1015. Ce monument est classé au patrimoine de UNESCO et s’habille de nombreuses couleurs durant le spectacle son et lumière : "les transfigurations de Notre Dame".






Ce nouveau spectacle est conçu avec beaucoup de poésie grâce à lui la Cathédrale prend une nouvelle dimension. Elle devient un gigantesque théâtre d’images et de lumières. La Cathédrale Notre-Dame prend vie et nous transporte grâce aux danses de lumières qui nous racontent, révèlent ses trésors historiques.



Sa face extérieure est trop chargée à mon goût et la couleur marron orangé ne la met pas en valeur en plein jour mais de nuit c’est une autre histoire. Toute sa beauté m’a été révélée lors de ce spectacle.  Les pierres qui composent les portes d’entrée de la cathédrale sont constituées de nombreuses sculptures comptant les enseignements du Crédo chrétien, la création du monde la chute d’Adam et Eve par exemples….

L’intérieur de ce monument contraste avec l’extérieur, je le trouve plus épuré. Nous y trouvons l’horloge astronomique  il s'agit d'un véritable chef d’œuvre. Nous pouvons admirer des statuettes mobiles (12 le nombre des apôtres) , les 4 âges de la vie qui sonnent les ¼ d’heure, la figure du Christ devant laquelle s’incline les apôtre pour midi. Nous avons la figure de la mort qui sonne les heures.

Je ne vous en dis pas plus l’article va être trop long. La prochaine fois je vous parlerai de la nef.

Bonne journée

jeudi 11 septembre 2014

C'est une première alors je réponds.

Elo 21, j'en rêvais et tu l'as fait, enfin je suis taguée.

Le principe: maintenant que je suis taguée, je dois énoncer une série de 11 faits sur moi puis répondre à 11 questions rédigées par Elo 21 (la blogueuse qui m'a taguée) puis je dois à mon tour rédiger 11 questions destinées à 11 blogueurs/blogueuses que je nominerai à la fin de cette article.

Faits me concernant: 

1. Je suis coquette de ce fait j'aime aller dans les salons de beauté et me faire chouchouter (de même pour le coiffeur)

2. J'aime voyager, parcourir le monde avec un minimum de confort (sac à dos un week-end c'est cool mais pas une semaine). Ce que je préféré c'est l'accueil chez l'habitant.

3.  Je suis venue sur la blogosphère grâce à Gribouillie c'est elle qui a fait toute la mise en page.

4. Je suis en "reconversion" personnelle et professionnelle.

5. Je crois en Dieu, en son amour pour nous et à la rédemption.

6. Il m'est presque impossible de ne pas envisager d'aller voir un film d'horreur au cinéma.
Chez soi c'est pas pareil, j'ai jamais peur. Au cinéma ça décoiffe. Je n'ai pas dis GOR.

7. Je suis gourmande, très gourmande pourtant j'essaye de maigrir.

8. Je ne fais pas/plus de sport et cela m'ennuie me dérange beaucoup. J'aimerai reprendre la danse mais toute seule je ne trouve pas la force. La salle de sport et la piscine ce n'est pas mon truc. Seule je ne trouve pas la motivation.

9. Mon tendre ami fume à la maison et cela m’énerve profondément.

10. Si je n'avais pas besoin de travailler pour vivre, j'aimerais faire du bénévolat.

11. Enfin, je souhaite vire ma vie dans une profonde sérénité et faire le plus de bien possible autour de moi.

Les questions et les réponses:

1. Vivre pour blogger ou blogger pour vivre?

Vivre pour blogger. J'aime partager alors si je ne vivais pas d'aventures fantastiques, je ne pourrais pas tenir ce blog.

2. Tes vacances: doigts de pieds en éventail au bord de l'eau ou grosse chaussure et sac à dos?

Aucun des deux: Je ne porte quasiment jamais de grosses chaussures n'y de basket et je n'aime pas avoir les pieds en éventail sur la plage.
J'aime découvrir les villes en marchant avec des chaussures compensées généralement ou avec des talons hauts mais surtout pas de talons aiguilles. Prendre des photos de ces lieux magiques. Un lieux = une histoire alors je fais souvent des musées.

3. Plutôt bio ou antibio?

Je dirai bio, mais actuellement mon cheval de bataille est de consommer français et de favoriser les circuits courts.

4. Quelle est ta phrase ou l'expression que tu adores aimes écrire ou prononcer?

Je n'en ai pas.

5. Pourrais tu vivre au milieu de nul part?

Oui et non, je pourrai habiter un temps au milieu de nul part et y passer des vacances.
Je pourrai y vivre si j'ai une voiture ou si la ville propose des transport en commun régulier.

6. Le mot le plus rigolo de la langue française?

La question est  difficile. Je dirai Rhododendron 

7. La personnalité que tu admires le plus?

Jésus.

8 As-tu déjà eu envie de changer de vie ou l'as tu déjà fait?

Tout dépend de ce que tu entends par changer de vie.  Pendant 6 mois j'ai quitté mes parents, ma famille, mes ami-e-s et la France pour vivre une belle expérience humaine. Touts mes habitudes ont disparu.
Aujourd'hui, je prends un nouveau départ, j'aimerai changer d'entreprise et de métier.

9. Es-tu nostalgique de ton adolescence? 

NON, NON et NON. Période que je  ne voudrais absolument pas revivre pour tout l'or du monde.

10. Dans la vie qu'est ce qui te fait le plus rire?

La vie elle même.Elle est parfois triste, parfois tragique, tantôt rude, souvent douce mais elle est surtout surprenante.

11. Répond à la question que tu aurais aimé que je te pose?

Qui es tu? Je suis une personne dynamique et déterminée. Quand je commence un projet j'aime le terminer. Je ne peux pas travailler dans une entreprise qui ne correspond pas à mes valeurs. Je suis autoritaire selon, les dires de mes ami-e-s et tenace. De temps en temps, je fais preuve de mauvaise fois et pour finir j'ai l'esprit de contradiction.  La vie m'a appris à assumer.

Mes questions:

1. Quand le réveil sonne que faites vous? Ou a quoi pensez-vous en premier?
2. Quelle est la profession que vous avez toujours eu envie d'exercer? Pourquoi n'avez-vous jamais osé?
3. Si vous n'aviez plus qu'un jour à vivre que feriez-vous?
4. Quelle est l'action/ l’acte de votre vie que vous regrettez le plus?
5. Le prénom que vous ne donneriez jamais à un être humain et pourquoi?
6. La technique de drague la plus originale que vous avez vécu?
7. Quelles est la personne/le personnage de fiction à laquelle/ au quel vous ne voudriez absolument pas ressembler?
8. Que pensez-vous de la TV dans la chambre pour les adolescents?
9. Êtes-vous dans une consommation choisie ou subie?
10.  Comment gérez-vous les conflits quotidiens?
11. Comment vous voyez-vous dans 2 ans puis dans 10 ans?

Les tagués:


Bonne journée. J'espère que vous jouerez le jeu.


lundi 8 septembre 2014

Strasbourg l'aventure continue

Mes Aphrodites,

Je souhaite que vous soyez en forme ainsi que les êtres aux quels vous êtes attachés. Continuons la journée. Après la perte du portefeuille, nous nous arrêtons pour déguster un bon repas. Nous décidons de commander des spécialités alsaciennes : flamenkuch et une salade pour moi sans dessert. 
Nous décidâmes ensuite de nous rendre à notre hôtel. En effet, celui-ci était censé se situer à une dizaine de minutes de la gare. C'est le cas à condition de prendre le tram, cela n'est pas grave mais il va falloir se lever à 5h30 tous les matins pour pouvoir avoir le bus de 9h00 qui nous conduira à Rust. L'avantage c'est que ces réveils matinaux vont me permettre de me mettre en jambe pour la reprise du travail.



Nous sommes arrivées à l'hôtel donc nous allons à la borne pour retirer notre réservation dans la joie et la bonne humeur.

Ah oui, oui, oui, mais j'ai oublié de vous dire que nous avons mis environ 45 minutes pour trouver notre hôtel. Gribouillie et moi ne savons pas lire un plan. Nous sommes partie dans la direction opposée. Il faut dire qu un panneau d'indication , une affiche publicitaire nous a guidé et nous l'avons suivi. Seulement, les panneaux publicitaires sont fait pour: je vous le donne dans le mille les automobilistes.

Heureusement, nous avons trouvé un fast-food qui nous a indiqué le chemin, je ne vous raconterai pas mon mal de pieds. Nous voilà à bon port.  Nous nous dirigeons vers le guichet automatique pour récupérer notre carte. Surprise, nous ne trouvons pas notre réservation et  l'accueil est fermé. Gribouillie téléphone chez ses parents afin d'obtenir un numéro de réservation. On ne sait jamais. Malgré tout rien ne fonctionne. Fatiguée, exaspérée Gribouillie souhaite s’asseoir sur un plot de trottoir pour se calmer et retrouver des forces, elle manque de tomber. Bha oui, sacre bleu, il ne s'agissait pas d'un plot de trottoir mais d'un cendrier caché et bien caché.  Providence oblige, elle ne s'est pas blessée, la jupe a été très abîmée mais cela n'est pas grave.



Une jeune femme sort de la chambre, nous salut et nous demande ce que nous faisons ici. Nous lui expliquons que nous ne trouvons pas notre réservation. Par chance, elle travaille dans l’hôtel et elle nous conseille de frapper à l'accueil tout en nous confirmant la présence de son collègue. Aimable, charmant, il nous ouvre la porte, s'excuse et prend le temps d'expliquer que l'erreur vient du site internet.

Nous pouvons enfin poser nos affaires et nous rafraîchir.
Bonne journée 

Les vacances commencent par :



Mes boutons d’or, bonjour.

J’espère que vous êtes en forme. Après vous avoir présenté Strasbourg dans les grandes lignes, je vous propose de vous raconter les péripéties de ce cour et agréable week-end.

A notre arrivée, nous avions prévu de faire un tour de bateau sur l’Ill pour visiter la ville. Nous avons choisi de faire celle-ci dans un bateau découvert afin de pouvoir prendre de magnifiques photographies.

Nous voilà dans le bateau, nous nous mettons au fond. Devant nous un grand père et ses deux petits enfants s’installent. Au début les choses se passent plutôt bien, je trouve la petite fille très bruyante et elle m’empêche d’écouter l’audio guide, ce qui m’agace profondément. Mais se sont des enfants, nous ne pouvons pas leur demander de ne pas parler et de ne pas bouger. Pour moi elle crie plus qu’elle ne parle et aucun adulte n’essaye de la calmer. Au cour du parcours la situation devient vraiment énervante, la petite se bat avec son frère, frappe le grand-père et le pire c’est que c’est le petit garçon qui se fait disputer (grrr,grrr,grrr).

La visite est terminée et j’ai presque rien entendu moi qui aime l'histoire cela m'ennuie un peu mais c'est pas grave internet existe. En revanche, j’ai bien compris que nous avions vu des canards, le bateau des pompiers, de l’eau et de jolies maisons.;-)

Nous descendons du bateau pour continuer notre visite à pied. Arrivée devant le Cathédrale Notre Dame, après avoir pris des photos, Gribouillie se rend compte qu’elle n’a plus son portefeuille. Nous vidons le sac plusieurs fois afin d’éviter une panique inutile mais rien n’y fait. Nous revenons donc sur nos pas. Il n’y a qu’une seule possibilité il est resté sur le bateau. En effet, lors du trajet le capitaine a soulevé le coffre sur lequel nous avions laissé nos affaires et le portefeuille est probablement tombé.

Nous nous dirigeons vers l’embarcadère qui n’est pas bien loin (ouf). Gribouille va vers le bateau, moi je vais vers le guichet. De loin j’explique à la dame la situation et celle-ci fait un appel à tous les navires. J’ai beaucoup apprécié leur rapidité, leur efficacité et l’amabilité. Le portefeuille à été retrouvé et nous avons pu nous rendre en Allemagne par la suite.


Je vous en dirai d’avantage lors du prochain épisode. 
Bonne journée